Le coût de production de l’éolien

Déploiement
Télécharger les visuels

L’énergie éolienne est-elle une énergie qui coûte chère à produire ? Si c’était le cas au début des années 2000, le coût de production de l’éolien et des énergies renouvelables ne cessent de diminuer année après année. L’énergie éolienne, au fur et à mesure qu’elle se déploie en France challenge aujourd’hui les sources conventionnelles d’énergies, même le nucléaire historique.

Le coût de production de l’éolien aujourd’hui très compétitif

Pour les éoliennes terrestres, l’ADEME estime que le coût moyen de production est en moyenne de 60,5 €/MWh (entre 50 et 71 €/MWh selon les régions) ce qui représente une baisse des coûts de production de 18% pour les parcs installés entre 2015 et 2020. En mai 2021, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié la huitième session d’appels d’offres pour l’éolien terrestre. Sur les 700 MW proposés, 404 MW (26 projets) ont été retenus au prix moyen de 60,8 €/MWh.

Pour l’éolien en mer posé, si la France ne dispose pas encore de parc en exploitation, le tarif d’achat de 44 €/MWh pour le parc de Dunkerque attribué en 2019 pour une mise en exploitation à horizon 2027 montre que cette technologie est déjà très compétitive. L’éolien en mer fait partie des solutions privilégiées pour réussir notre transition énergétique

Pour comparaison le coût du nucléaire historique sera au minimum de 62€/MWh avec la prolongation des centrales existantes alors que pour l’EPR de Flamanville, le prix de référence sera entre 110€/MWh et 120€/MWh si l’on se réfère au coût de production de l’EPR d’Hinkley Point.

Coût de l'éolien (LCOE)

Le complément de rémunération : un mécanisme de soutien innovant

Depuis 2016, avec la mise en place du mécanisme de complément de rémunération, le producteur éolien vend désormais directement l’électricité produite sur le marché de l’électricité. Si le prix de marché est inférieur au tarif éolien fixé par arrêté, il reçoit un complément de rémunération. À l’inverse, si le prix est supérieur, les opérateurs éoliens remboursent la différence sur la base des aides perçues de l’État : c’est donc une nouvelle ressource pour l’État.

Avec l’augmentation continue des prix sur le marché de l’électricité, les parcs éoliens pourraient donc permettre à l’État de bénéficier d’un retour sur investissement public très rapide. Au final, le soutien public aux énergies renouvelables pourrait s’avérer bien moins élevé que prévu sur la période 2020-2050 en fonction de l’évolution des prix du marché de l’électricité.

60,5 €/MWh

coût moyen de production pour l’éolien terrestre en France selon l’ADEME

44 €/MWh

tarif retenu pour le parc éolien en mer de Dunkerque

2016

c’est la date de lancement du mécanisme de complément de rémunération
Partager sur Télécharger les visuels