L’adhésion à l’énergie éolienne

Débats
Télécharger les visuels

Pourquoi existe-t-il une adhésion à l’énergie éolienne ? Les enquêtes d’opinion sont globalement favorables au développement de l’éolien sur notre territoire malgré les critiques, l’instrumentalisation politique et la diffusion de fausses informations sur les réseaux sociaux. Ce plébiscite est dû en grande partie aux prises de positions de la communauté scientifique mondiale et à un consensus sociétal qui érigent les énergies renouvelables comme l’une des solutions majeures pour diminuer notre recours aux énergies fossiles.

L’éolien comme solution concrète pour lutter contre les dérèglements climatiques

L’adhésion à l’énergie éolienne repose sur un consensus scientifique. Les organismes gouvernementaux, les ONG, les nombreux rapports scientifiques et prises de position pour lutter contre le réchauffement climatique sont unanimes. Comme l’explique le GIEC, « les énergies renouvelables outre qu’elles recèlent un vaste potentiel d’atténuation des effets du changement climatique, peuvent offrir d’autres avantages. Si elles sont mises en œuvre correctement, elles peuvent contribuer au développement économique et social, à l’accès à l’énergie, à la sûreté des approvisionnements en énergie et à la réduction des incidences négatives sur l’environnement et la santé. »

La large prise de conscience de l’urgence climatique et du besoin impérieux de changement pour répondre à cet enjeu est désormais devenue incontournable. L’opinion est très largement consciente que pour lutter contre le réchauffement climatique, nous allons collectivement devoir développer d’autres façons de consommer, de se déplacer et de produire de l’énergie. Aujourd’hui 60 % des Français estiment devoir modifier de façon importante leur mode de vie dans les années à venir et 77% voient le changement climatique comme une urgence mondiale.

L’énergie éolienne est aujourd’hui le symbole de la transition énergétique en France et dans le monde : elle incarne l’inverse de la pensée magique

Les énergies renouvelables incarnent la démonstration que produire de l’énergie, en utilisant une ressource naturelle comme le vent, c’est possible et en plus ça fonctionne. Elles dessinent le chemin de solutions pour réorienter nos modes de vie vers plus de sobriété, plus d’efficacité et plus de durabilité. Il appartient ensuite aux états d’organiser la refonte de leur système énergétique pour les intégrer le plus efficacement possible.

Les énergies renouvelables et en particulier l’éolien sont la preuve par l’exemple du principe de pensée globale pour agir local. Ces énergies se développent en s’intégrant à des projets de territoires. Elles stimulent à la fois le dynamisme économique de nos territoires ruraux, en faisant travailler en grande partie les entreprises locales, mais également tout simplement en payant leurs impôts locaux. Ces nouveaux revenus permettent aux collectivités locales d’investir et de maintenir ou mieux de faire revenir les services publics essentiels qui avaient progressivement déserté notre ruralité : maison de santé, crèche, école, service de transport, programme d’isolation des bâtiments, gratuité des cantines pour les plus modestes etc …

C’est donc au croisement des enjeux mondiaux et climatiques et des besoins hyperlocaux que les énergies renouvelables démontrent, non seulement leur efficacité et leur compétitivité, mais également leur capacité à participer à des projets de société qui permettent de penser le monde sous l’angle des solutions et hors du fatalisme immobiliste qui peut parfois nous saisir.

Finalement, l’adhésion à l’énergie éolienne, aux énergies renouvelables comme le solaire ou l’hydroélectricité et d’autres est la preuve que contrairement à ce qu’on entend parfois, et en particulier dans les médias, le peuple français est parfaitement conscient des enjeux qui traversent son époque, et est résolument tourné vers les solutions et l’action. Il refuse la résignation immobiliste de ceux qui pensent qu’il ne faut surtout rien changer et que la génération d’après se débrouillera.

77%

des Français voient le changement climatique comme une urgence mondiale

100%

des acteurs majeurs de l’électricité en France appuient le développement de l’éolien en France (EDF, RTE, ENEDIS, UFE)

60%

des Français estiment devoir modifier de façon importante leurs modes de vie dans les années à venir

350 000

c’est le nombre de manifestants comptabilisé pour la plus grande marche du climat organisé en France en 2019
Partager sur Télécharger les visuels